Processus de paix en 7 étapes

Ce processus en  7 étapes m’a été inspiré par le livre Écoute ton corps de Lise Bourbeau. Toute ma vie j’ai chercher à me libérer de ma colère. En fait, c’était davantage une rage contenue. C’était tellement puissant que j’avais peur de tuer si elle venait à éclater. 

J’ai franchis plusieurs étapes avant de toucher à cette paix intérieure qui m’habite aujourd’hui. La rage en moi a disparue. Je considère que l’inspiration que j’ai reçu afin de bâtir ce processus vient de plus grand que moi ou comme dirait certains, c’est en touchant à ce qui est de plus grand en moi.

Comme tout ce qu’il y a de plus efficace en ce monde, ce processus est vraiment très simple. En fait, trouver la paix est simple. Il suffit de pardonner et se pardonner. Le problème, c’est d’y arriver. Certaines choses que  nous avons subit nous semble parfois impardonnable mais je vous assure que tout l’est. C’est une question de vision, de perception.

Il nous faut prendre le regard de l’aigle afin d’y voir plus clair.

Comment ça marche...

Je partage ce procédé avec vous parce que je considère qu’il appartient à tous et que chacun a le droit de trouver la paix. Il faut comprendre cependant comme le dit si bien Colette Portelance: « On se blesse en relation et c’est en relation que l’on guérit ses blessures ». C’est pourquoi, ce processus ne peut se faire seul. Vous avez besoin de quelqu’un pour vous écouter et vous guider lors du processus. Notre regard est facilement caché par l’arbre collé sur notre nez, cela fait que l’on ne peut voir la forêt.

La personne qui vous accompagne doit prendre le temps et ne pas vous prendre en pitié. Elle doit pouvoir vous entendre, vous écouter, ressentir, rester empathique et vous guider dans le processus.

Si vous sentez que quelque chose vous bloque dans votre vie, que les mêmes situations reviennent constamment, que vous en voulez à certaines personnes ou qu’on vous a blessé et que la cicatrice vous fait mal; ce processus est pour vous.

Vous devez identifier une situation présente conflictuelle… et on commence.

Certains processus peuvent durer entre 45 minutes à 4 heures de temps. Vous devez être patient.

Comment je me sens face à cette personne dans cette situation. Faire la liste par écrit de tout ce que je vis et ressens jusqu’à ce que je ne trouve plus rien à en dire. Cette partie peut prendre un bon moment. Puis, notez votre confort dans cette situation entre 0 et 10. 0 pour pas du tout et 10 pour très confortable.

C’est ici que l’on prend conscience que l’on est l’artisan de nos propres émotions et que nul autres personnes ne peut en être responsable. L’autre est notre déclencheur, l’acteur dans cette situation. Il n’a pas implanté ces émotions en moi, c’est moi qui les crée donc j’ai du pouvoir sur eux et non sur la situation déjà passée.

C’est ici que l’on doit identifier et inscrire nos peurs ainsi que nos besoins dans cette situation précise. On doit également prendre conscience que le bouillon émotionnel dans lequel nous sommes nous empêche d’avoir une vision clair de la situation. Nous avons mal et notre réaction automatique est de rendre l’autre responsable de ce mal. C’est lui remettre notre pouvoir et c’est en fait ce qui nous fait le plus mal. On prête des intensions à l’autre mais en fait, on n’en sait rien. Les apparences sont souvent trompeuses.

Se mettre dans la peau de l’autre, dans son mode de pensées, dans son vécu, ses blessures, son fonctionnement et développer de la compassion. Accepter sa responsabilité. Ce que l’autre a fait n’était pas CONTRE nous mais POUR lui-même.

Nous sommes en fait deux êtres avec les mêmes blessures, le mêmes bouillon énergétique émotionnel qui se déclenchent l’un l’autre dans nos blessures. Le but ultime étant de retrouver la paix avec cette énergie douloureuse afin de trouver le calme.

Plusieurs ont de la difficulté ici. On retrouve deux réactions très différentes. Certaines personnes vont trouver très facile de pardonner à l’autre mais n’arrivent pas à SE pardonner d’avoir vécu cette situation. Pour d’autres c’est l’inverse. Ils se pardonnent facilement mais arrivent difficilement à pardonner à l’autre. 

Il nous faut comprendre que nous n’avons jamais à être d’accord avec ce qui s’est passé, il ne s’agit pas de ça ici. C’est souvent cette confusion qui rend le pardon difficile. On se pardonne simplement d’être humain et d’avoir vécu des expériences douloureuses. C’est face à ce que nous ressentons que nous devons nous pardonner et non dans le geste posé.

On doit arriver à voir le cadeau caché dans cette situation. Il est parfois très difficile de le voir mais la libération s’y trouve.

Ensuite, notez sur 10 votre confort dans cette situation. Est-ce que cela a changé? En général, si le processus se passe bien, j’ai vu des notes de 0 et même dans la négative tellement c’était souffrant pour la personne passer à 8, 9 et même 10. 10 étant de pouvoir serrer très fort dans ses bras l’autre personne et lui dire je t’aime. Pas évident vous me direz! C’est tout à fait possible. Je le vois régulièrement.

Chaque situation conflictuelle a toujours un lien avec une situation vécu dans l’enfance avec un de nos parents ou une figure d’autorité dans notre enfance.

Relisez maintenant la liste de votre bouillon émotionnel ainsi que les peurs et les besoins et voyez où cela vous amène dans le passé. Cela est habituellement très facile à identifier. On utiliser maintenant cette situation et on recommence les points 1 à 4.

Comment te sens-tu maintenant? Quel est ton confort sur 10 avec la première personne, puis avec le parent?

Maintenant, nous allons sceller cette paix. En fermant les yeux, dans l’énergie, nous allons nous imaginer cette personne face à nous en ce moment et nous allons lui dire ce que nous avons vécu, ressenti en passant la liste de notre bouillon émotionnel. Puis, nous allons lui dire que nous lui pardonnons et que nous nous pardonnons aussi d’avoir vécu cela. Que nous ignorions à ce moment qu’elle était dans la même souffrance que nous et nous redisons notre ressenti.

Cette étape est certainement la plus difficile et elle n’est pas toujours possible puisqu’il arrive que les personnes concernées sont soit décédés, soit dans l’impossibilité de nous entendre.  L’expérience m’a démontré que la paix se fait très bien avec la personne décédée, parfois même plus facilement.

J’ai vu également certaines de mes clientes faire l’étape 7 avec leur mère, leur grand-mère, leur père et cela a été plus que magique. Vous seriez surpris parfois ce que l’on peut se faire souffrir alors que l’autre n’en a aucune idée. On prête souvent des intentions qui ne sont pas réelles.

Processus de paix

en 7 étapes
$ 200
00
  • Souvent, une seule fois suffit
  • Je ne calcule pas mon temps
  • Ce prix est pour une séance
Populaire

Processus utilisé chaque semaine dans le programme Vivre le 7e ciel

Le processus de paix est une des interventions que nous faisons en groupe ou en individuel dans le programme Vivre le 7e ciel. La nouvelle cohorte ouvrira en septembre 2022. Ne manquez pas ça!

Retour haut de page
évolution de l amour

L'Évolution de l'amour - cadeau 3 chapitres gratuits

Accédez-y gratuitement!

Découvrez comment traverser les crises du couple, éviter les pièges et être heureux en amour

Voici ce que vous allez apprendre en téléchargeant ce cadeau :