Trouver l’âme sœur

Trouver l’âme sœur

  • Vous avez eu plusieurs partenaires mais ce n’est jamais le bon
  • Vous aimeriez vivre l’amour mais rencontrer quelqu’un vous insécurise
  • Vous trouvez que ce n’est pas facile de trouver l’âme sœur
  • Vous êtes en couple temporairement en attendant de trouver la bonne personne
  • Vous finissez toujours par vous retrouver l’ami(e), le confident(e) de vos conquêtes sans plus. On vous aime mais en ami(e).
  • Vous avez tenté plusieurs rendez-vous via agence de rencontre ou autre mais ça ne vous convient pas

Si vous avez répondu oui à l’une ou l’autre de ces affirmations, vous allez probablement aimer cet article. J’espère qu’elle pourra vous donner une piste de solution afin que vous trouviez l’amour. Je crois sincèrement que tout le monde le mérite.

Qui ne rêve pas de trouver l’âme sœur, de vivre le parfait amour, d’être aimé et d’aimer en retour inconditionnellement, vivre heureux jusqu’à la fin des temps ?

Est-ce trop demandé ? Est-ce une chimère, une illusion ? Sinon, comment fait-on pour trouver l’âme sœur ? Je peux vous dire que l’amour, le vrai, le grand, existe. Je le vis depuis 30 ans. Cependant, ce n’est peut-être pas ce que vous vous imaginez. Si je vous demandais ; à quoi ressemble la personne idéale pour vous ? Décrivez-là. À quoi ressemblerait-il (elle) ? Quelles seraient ses valeurs ?

La question que l’on est à même de se poser est : Mes attentes sont-elles réalistes ? Est-ce que je recherche la personne parfaite et sans défaut ? Si tel est le cas, vous ne trouverez pas. Personne n’est parfait et c’est ce qui fait le charme de ce monde.

Savez-vous vraiment ce que vous recherchez ? Quelles sont les valeurs que vous recherchez chez l’autre ? Si vous pensez que c’est une illumination qui vous avertira que vous êtes sur le bon candidat, vous attendrez longtemps.

D’ailleurs, êtes-vous dans l’attente ? Vous attendez quoi au juste ? Que l’on vienne vers vous ? Que l’occasion se présente ? De croiser le bon candidat ? Qu’est-ce qui vous diras que c’est le bon ? Cessez d’être dans l’attente, cela ne fait que créer de la frustration et nous maintenir dans l’inaction nourrit la peur.

De quoi avez-vous peur ? Que l’on vous rejette ? Si vous vous isolez, vous vous rejetez vous-même ! Il n’est pas question ici d’harcèlement. Mais si je rencontre quelqu’un qui me plait vraiment, pourquoi je ne lui dirais pas. S’il est en couple, il va me le dire ou je n’ai qu’à lui demander. Attention cependant de ne vous fier qu’à votre première impression. Votre intérêt envers la personne doit se concrétiser et s’amplifier au fur et à mesure que vous apprenez à la connaître. Il n’y a jamais d’obligation à continuer là où il n’y a plus d’intérêt. C’est même là un signe de respect envers vous-même et envers l’autre d’y mettre fin.

Exemple :

Pour moi, il y a plusieurs facteurs importants que l’homme susceptible de me plaire doit posséder. Ce qui est primordial est le respect, je dois me sentir respecté et importante à ses yeux. Il doit me plaire physiquement, pas nécessairement être beau mais avoir du charme. J’aime les hommes avec des statures plus imposantes et non squelettique. Les hommes qui ont du caractère et qui ne s’en laisse pas imposer, qui se respecte mais qui sont non violent. Sinon, je deviens moi-même très vite violente et ce n’est pas ce que je recherche.  Je me connais suffisamment pour dire que je supporte mal quelqu’un qui végète, reste inactif ou n’a aucun projet.

Bien sûr, tout ça ne se voit pas au premier coup d’œil, c’est au fur et à mesure, selon les événements qui se produisent que l’on peut vraiment savoir s’il possède ces caractéristiques ou non. Ce n’est pas non plus parce qu’on vous le dit que c’est nécessairement vrai. J’ai souvent moi-même provoqué des situations afin de voir la réaction automatique. Ça évite de perdre son temps avec quelqu’un qui ne nous convient pas ou qui joue un rôle afin de plaire. Vous remarquerez cependant que tout ce que je viens d’énumérer se retrouve dans le facteur de l’attrait physique.  Je tiens cependant à préciser que la très grande majorité de mes critères de sélection sont évalués avant même qu’il y ait fréquentation sérieuse. Parce que je prends le temps d’observer et d’analyser. Et vous?

Cela peut sembler compliqué mais en réalité, c’est beaucoup plus simple qu’il n’y parait. Voyons un peu en détail comment ça marche et où se situe vos lacunes…

Qu’est-ce qui vous attire chez l’autre ?

J’ai consacré un article complet sur ce sujet dans :« COMMENT VIVRE PLUS D’INTENSITÉ DE PLAISIR DANS NOS RELATIONS SEXUELLES ».

On ne se le cachera pas, c’est tout d’abord l’aspect physique qui nous attire chez l’autre. On ne lui a pas encore parlé que déjà il a attiré notre attention. Cela ne veut pas dire pour autant que cette personne nous conviendra mais il a su nous plaire de par son aspect général. Cela ne veut pas dire seulement l’aspect extérieur mais aussi et surtout l’aspect psychologique de l’attrait physique soit le caractère, l’humour, le comportement, les valeurs, l’intelligence, etc.

Déjà ici, vous devriez savoir, du moins j’espère ce qui vous plait ou déplait chez un individu. Respectez-vous vos critères de sélection ou vous les transgressez pour ne pas rester seul ? Peut-être ne les connaissez-vous pas ? Si c’est le cas, c’est le temps de vous arrêter et de vous le demander. Sinon, vous cherchez dans le vide.

Pouvez-vous voir au-delà de l’apparence physique ? Êtes-vous de ceux qui croient que c’est le désir et la passion qui doivent guider votre choix de partenaire ? Et que c’est cela que l’on appelle l’amour ? Si oui, vous devez changer de partenaire souvent ! Je vous suggère de lire mon autre article : « COMMENT VIVRE LE DÉSIR ET LA PASSION DANS UNE RELATION AMOUREUSE À LONG TERME ».

De plus, considérant la tendance importante des gens recherchant l’âme sœur sur facebook, croyez-vous pouvoir être à même de percevoir tous ces critères de sélection à travers un écran ? Ce n’est déjà pas si évidant en personne de percevoir l’authenticité de l’autre alors caché derrière un écran impersonnel… je vous laisse seul juge.

Exemple :

La première fois que j’ai rencontré mon mari, c’était lors d’une soirée dansante communautaire. Il s’occupait du service du bar avec le reste de sa famille et moi j’étais dans la salle. Tout de suite, il avait capté mon attention de par sa posture, son assurance et son regard. Il avait quelque chose d’intriguant. Je l’ai observé un moment de loin pour évaluer s’il me plaisait. Il avait du charme et un certain charisme. Je me suis dit, allons voir de plus près de quoi il retourne. Étant espiègle de nature et de caractère très fort, j’aime bien faire réagir afin de voir le fonctionnement naturel des gens et leur caractère. Rien de méchant cependant. Je me suis approché du bar, il me suivait des yeux, il savait que j’étais là pour lui. Tout en le regardant et le défiant, je demande à sa mère si elle autorisait son fils à venir danser avec moi. C’était très provocateur de ma part, je riais dans ma barbe et j’avais hâte de voir comment il réagirait. Cela aurait pu le fâcher mais il a souri en voulant dire ; attend toi, j’aurais bien une chance de te le remettre ! C’était un regard de défi. Ça m’a tout de suite plu, j’ai adoré sa réaction. Il avait tout de suite compris mon jeu. Il n’était pas bête en plus. Nous sommes donc aller danser un « slow ». Je crois que je m’en souviendrai toute ma vie. Son odeur, son regard, son attitude, sa galanterie, son immense respect de ma personne et de lui-même m’ont tout de suite séduite. Je me sentais bien dans ses bras. J’avais l’impression d’être très importante et ce n’était qu’une danse ! Il dégageait aussi une virilité très agréable et sa conversation était intelligente. J’étais conquise mais restait à savoir s’il avait de l’audace et suffisamment de caractère. À la deuxième danse, c’est lui qui est venu me chercher et encore là, je l’ai taquiné. Nous avons dansé et j’ai eu l’impression que le temps venait de s’arrêter autour de nous. Il n’y avait aucune autre place au monde où je voulais être. Il vibrait d’une énergie positive qui me convenait tout à fait.

Donc ici, au premier abord, tout son attrait physique me plaisait beaucoup mais il manquait encore certaines caractéristiques et valeurs importantes auxquelles je tenais à valider. Je connaissais ma valeur et ne pouvait me contenter de moins. On s’est fréquenté et j’ai pu me rendre compte au fil des événements qu’il avait également les valeurs importantes si chères à mes yeux.

Quel est votre valeur ?

Cela peut sembler banal mais je crois sincèrement que c’est la question la plus importante de toutes. Que croyez-vous que vous valez ? Si vous l’ignorez, vous n’avez qu’à regarder autour de vous. Quelle est la qualité des gens qui vous entourent ? De quelle énergie vibrent-ils ? Est-ce positif et agréable ou négatif et désagréable ? Êtes-vous satisfait de votre vie, de vos fréquentations, de vos amis ? Eh bien, ce qui vous entoure, c’est ce que vous pensez que vous valez, inconsciemment. On attire à nous ce que l’on croit que l’on mérite. Qu’avez-vous l’habitude d’attirer comme personne ? Si vous êtes insatisfait de ce que vous vivez, c’est à vous de changer et d’acquérir de la valeur. Ce faisant, la qualité des gens qui vous entourent changera. Nous verrons comment un peu plus loin.

Quel sacrifice êtes-vous prêt à faire pour vivre le grand amour ? Plusieurs donneraient leur chemise et même plus pour ça ! La réponse peut vous étonner mais vous n’avez pas à faire de sacrifice. Des concessions oui, mais pas des sacrifices et encore moins le sacrifice de soi. C’est trop cher payé. Personnellement, je n’ai jamais eu l’impression d’avoir eu à sacrifier quelque chose dans ma relation. Remarquez que tout choix implique une sorte de renoncement ou de sacrifice si on veut le nommer ainsi, soit celui de renoncer au reste. J’ai choisi cet homme et cela implique de renoncer aux autres. J’ai fait un choix. Avez-vous fait le vôtre ? Sinon, qu’est-ce qui vous en empêche ? Si vous croyez que vous n’avez pas fait le bon choix, que faites-vous encore avec cette personne ? Quelle est la valeur que vous vous accordez dans cette relation ?

Quelles sont vos peurs ?

Avez-vous peur de ne pas être à la hauteur de cette personne, peur de ne pas le mériter, peur de vous tromper, peur d’être seul, peur de manquer d’amour, peur de faire confiance, peur de se montrer tel que l’on est ou même peur de paraître ridicule.

La peur souvent nous paralyse, nous fait faire des choses stupides. Par exemple, si vous avez peur de ne pas être à la hauteur de la personne qui vous intéresse ou même, peur de ne pas le mériter, qu’allez-vous faire ? Vous allez vous retirer et chercher quelqu’un d’autre qui sera moins intéressant afin de justifier ce que vous pensez de vous.

La peur de manquer d’amour et d’être seul est le constat de quelqu’un qui ne s’aime pas. Si vous manquez d’amour, le manque que vous vivez est le vôtre, celui de ne pas vous aimer vous-même. Même si vous rencontrez quelqu’un d’extraordinaire, cela ne comblera pas le vide. Parce que le vide, c’est vous qui le créez en manquant d’amour envers vous-même.

La peur de faire confiance, de se montrer tel que l’on est, de paraître ridicule ou même de se tromper reflète la non acceptation de qui vous êtes. Vous ne faites pas non plus confiance en ce que vous ressentez. Vous ignorez vos limites et les transgressez régulièrement. Il y a de fortes chances dans ce cas que vous acceptiez de vivre dans la violence, l’humiliation ou pire encore, l’abus. Cela n’est pas conscient bien sûr mais vaut mieux être seul que mal accompagné ! Soyez sélectif, vous le méritez bien. N’acceptez pas n’importe quoi, vous valez beaucoup plus!

Puis-je vivre avec ses défauts ?

La question que je me suis posée est : « Suis-je capable de vivre avec ses défauts ? » et comment vie-t-il avec les miens !! Parce que croyez-moi j’en ai !! Sincèrement, je trouve ses défauts faciles à vivre, ils m’amusent et c’est pareil pour lui. Il adore mon fichu caractère et quand je disjoncte, ça le fait rire. Bien sûr, ça m’énerve mais je finis par rire moi aussi. C’est facile de vivre avec les qualités de l’autre mais c’est beaucoup moins vrai avec les défauts. Et vous, aimez-vous ses défauts ?

Personnellement, je ne tolère aucune violence physique ou mentale, ni aucun manque de respect. J’ai moi-même vécu la violence dans ma jeunesse et j’ai pris la décision de ne pas reproduire ce comportement même si cela me serait très facile. Il en est de même pour le respect c’est pourquoi ces valeurs ont beaucoup d’importance à mes yeux. J’apprécie qu’un homme soit travaillant, cela m’aurait grandement tapé sur les nerfs qu’il s’installe sur le divan tous les jours en revenant du boulot afin de regarder la télévision ou végéter. Nous avons les mêmes valeurs.

Faites le test !

Quel est le pourcentage de valeur que tu t’accordes ? Quelle est ta valeur selon toi ? Tu n’es pas certain(e), regarde-toi dans les yeux dans le miroir, le peux-tu seulement ? Plusieurs n’y arrivent même pas ! Si c’est ton cas, je n’envie pas ta vie en ce moment. Tu dois être bien malheureux(se), insatisfait(e).

Regarde ton corps maintenant, comment le trouves-tu ? Quel est le degré d’appréciation que tu vois ? Quel est ton confort lorsque tu te regardes ? T’arrive-t-il de te demander comment quelqu’un pourrait t’aimer ? Cela peut changer si tu en prends la décision.

Si tu ne t’aimes pas, tu n’as pas d’estime pour toi. Ce manque d’amour envers toi fait que tu ne te respectes pas et ne te fais pas respecter en retour. Inconsciemment, tu te le fais payer ! Tu te détestes pour ça ! Pas à cause de ton nez, de ta cellulite ou de ton ventre. Ce n’est pas une question de physique, ce n’est qu’une question d’estime et de respect.

Conclusion

Tout ce que vous possédez peut un jour vous être enlevé. Vous pouvez perdre votre maison, votre voiture, votre travail et même un être cher. Mais si vous investissez en vous, vous ne pouvez que vous enrichir. Plus vous investirez en croissance personnelle plus vous prendrez de la valeur et plus votre vie changera. Même si vous perdez tous vos biens, vous recommencerez, ce n’est pas si grave. N’oubliez jamais que nous sommes la somme des 5 personnes que l’on fréquente le plus. Alors choisissez bien votre entourage ! De quelle énergie voulez-vous vibrer ?

Lorsque vous serez bien et heureux avec vous-mêmes, vous attirerez à vous ceux qui vibrent comme vous. Et, puisque vous êtes bien, vous vous sentirez bien avec cette personne. Ce sera alors à vous de vous occuper de votre besoin. Il faut accepter que toute demande puisse comporter un refus, cela fait partie de la demande et il faut respecter ça. Mais si vous ne faites jamais de demande, vous n’aurez jamais de réponse. Cessez d’être dans l’attente et responsabilisez-vous. Prenez en charge votre besoin de relation et aller vers l’autre.

L’âme sœur n’est pas une personne unique, c’est une personne qui vibre de la même énergie que vous. À vous de voir de quelle énergie vous voulez vibrer.

Leave a Reply 4 comments