L’intensité et l’extase, le Tantra

L’intensité et l’extase, le Tantra

Je m’en voudrais de parler d’intensité sans parler de l’extase et du Tantra. Pour les non-initiés, ceux qui ne savent pas de quoi il s’agit, l’extase est le terme utilisé pour signifier les orgasmes sur plusieurs minutes. Et oui ! Être en état d’orgasme sur une longue période. C’est bien vrai ! Les Taoïstes considèrent qu’il y a 9 paliers à l’orgasme et que nous ne connaissons que le 4e, nous, avec nos types d’orgasme mécaniques et superficiels.

Je vous entends déjà réagir ! « Ben voyons dont ! Comment ça peut être possible ? Ça ne doit pas être tolérable, le cerveau doit exploser ! » En réalité, c’est parce qu’on pense que l’extase c’est des orgasmes avec les mêmes sensations que ceux qu’on connaît mais beaucoup plus forts. En fait, c’est pas du tout ça. Essayons de comprendre comment ça se passe.

Historique en bref

Le Tantra est un mode de vie, une philosophie, une façon de vivre la sexualité qui soit plus harmonieuse avec le corps et les sens. Le Tantrisme est né en Inde vers l’an 5000 av. J.C., avec le culte du dieu Indou Shiva et sa compagne, la déesse Shakti. (On se croirait dans Indiana Jones ! Hihi !). Il a influencé la tradition taoïste et bouddhiste. Donc, le Tao dérive du Tantra. Cette approche est très spirituelle.

Mais comment avoir une juste idée de l’extase si on ne comprend pas comment se vit l’orgasme dans le corps ? Je crois que la compréhension du phénomène est très importante afin de permette la prédisposition mentale nécessaire à ce genre de sensation et d’intensité d’orgasme.

Les différents types d’orgasmes

Il faut d’abord savoir qu’il y a deux grands types d’orgasme très distincts. Soit les orgasmes explosifs et les orgasmes implosifs et que chacun comporte plusieurs variantes.

Dans les explosifs, on retrouve la gamme des superficiels, des profonds et ce qu’on peut s’amuser à nommer semi-profond. De plus, chacun de ces gammes d’orgasme offre plusieurs variantes (combiné, isolé, répétitif, simultané, etc.). Je ne les expliquerai pas ici mais j’ai un cours extraordinaire sur le sujet si cela vous intéresse d’en savoir davantage.

Ce qui est important de savoir c’est qu’il y a deux facteurs principaux qui influencent la qualité de l’orgasme, le facteur physique et le facteur psychologique. Je suis tentée de faire une distinction en ce qui concerne le facteur psychologique et de nuancer un autre facteur important, essentiel à l’intensité mais non à l’orgasme proprement dit, soit le facteur émotionnel.

Exemple

Je peux avoir un orgasme clitoridien (isolé), ou plusieurs orgasmes clitoridiens de suite (répétitif de même type) ou avoir un orgasme clitoridien suivi d’un orgasme point-g (répétitif de type différent) ou même la stimulation de ces deux points de jouissance en même temps (combiné). Si j’utilise le même genre de stimulation que je viens de décrire, je peux aussi le vivre différemment dépendant des facteurs d’intensité que j’ai utilisé. Par exemple, si je ne suis pas vraiment détendu et que je n’ai pas vraiment envie de faire l’amour. La stimulation clitoridienne sera ressentie tout de même et pourra mener à un orgasme si cette partie de mon corps est suffisamment éveillé pour y répondre facilement. Cela donnera cependant un orgasme de plus faible intensité que si j’étais très excité suite à l’utilisation d’un fantasme lors de la stimulation par exemple.

Besoin de communion

Si on ne recherchait que la satisfaction mécanique, un soulagement de nos tensions sexuels, sans plus, la masturbation nous suffirait. Pourtant, on recherche le contact humain, la communion, la relation. Ceux qui sont seuls vous le diront, la masturbation peut soulager les tensions sexuelles mais ne procure aucune sensation de plénitude. D’ailleurs l’orgasme ressentit lorsqu’on est seul n’a pas la même intensité que lorsqu’on le partage dans une relation et encore davantage dans une relation où il y a présence d’amour véritable.

Tout ça pour dire que du point de vue Tantrique, on nous confirme que la satisfaction se retrouve dans la communion, la relation. Ils affirment également que plus vous serez vous-même, plus vous serez en contact avec vous-même, plus vous comprendrez que vous êtes la source de votre orgasme et non votre partenaire, qu’importe la stimulation physique.

L’orgasme explosif

Tout d’abord, voyons comment se vit l’orgasme explosif. J’ai suffisamment démontré que l’intensité était psychologique lors de mes articles de blogue sur les facteurs d’intensité. Vous savez donc que le psychologique est responsable de l’intensité de l’orgasme qui sera ressenti. Le deuxième facteur à tenir compte est le facteur physique. Je veux dire par là, toute stimulation physique produite sur le corps, particulièrement au niveau des organes génitaux. Ce qui vient à dire que le type de sensation qui sera ressenti dépendra de la partie que vous stimulerez.

En général, la stimulation que l’on fait se veut dynamique, vigoureuse et insistante. Ce faisant, on accumule une tension (stimulation) dans la région stimulée. On remarque que le pouls s’accélère, la pression ainsi que le rythme cardiaque et la respiration. On s’active, on s’anime, on s’affole, c’est presqu’un marathon. Cette tension accumulée, si elle est suffisamment intense, explosera vers l’extérieur de différente façon afin de donner libre cours à l’intensité de l’orgasme. Ce genre d’orgasme dure en moyenne 10 secondes. Ensuite, vous vous sentez apaisé, souvent plus calme, parfois épuisée. Vous avez fait une dépense d’énergie.

L’orgasme explosif est une récompense et non un but à atteindre. Il arrive de façon quelque peu inattendu. Si on court après, il court plus vite que nous ! Héhé!

Curieusement, le fait que l’énergie soit expulsée à l’extérieur fait aussi que l’on a souvent l’impression que le sexe, le rapport sexuel est un acte purement physique. Comme si c’était extérieur à nous, sans faire partie intégrante du corps et de ses besoins. C’est peut-être aussi la raison pourquoi la performance sexuelle est si présente dans nos vies.

L’orgasme implosif

Les Tantrismes considèrent que l’orgasme explosif est de l’énergie gaspillé, préférant utiliser cette énergie en la dirigeant vers l’intérieur plutôt que l’extérieur afin de s’en nourrir et se régénéré. L’orgasme implosif est tout l’opposé de l’orgasme explosif si on regarde les réactions du corps. Le pouls et la respiration ralentissent, la pression diminue et le rythme cardiaque diminue également. C’est le principe d’être très excité tout en étant très relaxe. Ce genre d’orgasme ressemble davantage à une série prolongée de vagues et de pulsions subtiles. C’est tout votre corps qui est en état d’orgasme et non seulement le sexe et la tête. Une profonde détente obtenue consciemment à travers une pratique contrôlée. C’est une sensation tout à fait incomparable de bien-être. Je trouve le terme « extase » très bien choisi pour décrire cette sensation. Je trouve personnellement que c’est un peu comme si on flottait dans l’espace, les pulsions sont subtiles mais intense et complètement envahissantes.

Les orgasmes implosifs incluent également les orgasmes sans éjaculations pour l’homme. Ce qui veut dire que l’homme ressent la sensation de l’orgasme mais absorbe l’énergie de l’éjaculation qui serait expulsée pour la diriger vers l’intérieur afin de se régénérer.

Comment ça marche

Ok, maintenant vous allez me dire, c’est bon, je suis suffisamment curieux, comment on s’y prend pour vivre ça ? Tout est important dans le Tantra. Le bien-être est essentiel. Si vous avez des blocages, psychologiques, émotionnels et même physiques, vous devez apprendre à les surmonter pour accéder à l’extase. C’est un cheminement graduel, un mode de vie. C’est dans le Tantra que j’ai trouvé les méthodes de guérison le plus extraordinaires. Elles sont simples et respectueuses du corps et de l’esprit.

Pour connaitre le bien-être et l’ouverture vers l’extase vous devrez :

  • Apprendre l’amour de soi
  • Oublier votre culpabilité face à la sexualité
  • Apprendre à apprécier la spontanéité, l’humour
  • Cultiver le plaisir des sens
  • Découvrir la méditation
  • Renoncer à un but précis (performance)
  • Accepter le droit à l’abandon.

Apprendre l’amour de soi

D’une importance capitale !! Si le Tantra est principalement être en harmonie avec soi-même, cela ne peut pas être possible si vous ne vous aimez pas ! Cela implique d’accepter qui vous êtes, ce que vous êtes, ce que vous avez vécu ainsi que votre corps.

Oublier votre culpabilité face à la sexualité

Vous pensez ne pas avoir de tabous, de préjugés de fausses croyances. Détrompez-vous, nous en avons tous. Certains plus que d’autres, dépendant de notre bagage culturel et religieux. Plusieurs exercices intéressants que je reprends dans mes enseignements sont proposés par les Tantrismes afin de nous aider à passer à travers nos peurs et croyances sexuelles. Une des plus importantes est de bien s’instruire sur la sexualité afin de tuer l’ignorance. La peur naît dans l’ignorance. Elle nourrit les préjugés, les tabous, les fausses croyances. Il est donc très important d’élargir l’éventail de ses connaissances pour s’en libérer.

Apprendre à apprécier la spontanéité, l’humour

Pourquoi se prendre autant au sérieux lorsqu’il s’agit de sexualité ? La gêne, l’inconfort, la peur de paraître ridicule ou de ce que pourrait penser l’autre nous coupe notre spontanéité dans l’amour. Être soi, bien, à l’aise et confortable en présence de l’autre fait aussi parti de notre bien-être si essentiel à l’abandon. Rire, s’amuser ensemble pendant l’amour… pourquoi pas ?

Cultiver le plaisir des sens

Apprendre à prendre le temps de jouer avec le plaisir des sens, la sensualité. Faire la paix avec ses sens. Hey mais c’est mon job ça !!

On veut surtout parler de la réceptivité au plaisir, l’accueillir comme il se présente sans rien en attendre, juste pour ce qu’il est. Vivre simplement le moment présent en toute légèreté et authenticité.

Découvrir la méditation

Dans ce volet, on rentre un peu plus dans la pratique. La méditation apprendre à respiration, détendre et calmer le corps. Il existe plusieurs types de respirations qui vous permettent toute sorte de bienfaits dans votre corps. Il y en a un pour faire le vide de vos pensées, vous calmer, vous détendre, ouvrir les chakras, permettre à l’énergie de circuler dans le corps et ainsi transporter le plaisir et la jouissance. Lorsque le corps est détendu, il devient beaucoup plus réceptif à la stimulation et il permet également la circulation fluide du plaisir. Avez-vous déjà essayé de faire l’amour lorsque vous êtes tendu et anxieux ? Ça va pas très bien.

Renoncer à un but précis (performance)

Celui-là pour plusieurs ce sera le plus difficile de tous. Il s’agit de ne rien attendre de la relation, aucun but, aucune performance, aucune jouissance précise. Simplement apprécier le moment présent avec l’autre sans plus. On ne peut VOULOIR ressentir la jouissance, vous ne pouvez que l’accepter lorsqu’elle se présente. On apprend vite que plus on a des objectifs à atteindre dans cette approche, moins on y arrive. Il faut lâcher prise, accepter, s’amuser, prendre le temps, vivre l’instant, accepter ce qui est…

Accepter le droit à l’abandon

Il faut faire une distinction entre l’abandon et la soumission. Plusieurs personnes ont peurs de s’abandonner dans la relation sexuelle de peur de perdre le contrôle ou de se sentir soumis. En fait, c’est illusoire de penser que vous avez le contrôle de la situation. Vous ne pouvez que vous contrôler vous-même. Et même là, pour quelle raison auriez-vous besoin de le faire ? Êtes-vous en danger dans cette relation pour avoir besoin de tout contrôler ? Avez-vous confiance en votre partenaire ?

La soumission dans une relation sexuelle est le fait de transférer la responsabilité de son plaisir à l’autre ; c’est ton rôle de me faire jouir. L’abandon, c’est accepter consciemment de s’ouvrir à l’autre et de lui faire confiance.

Conclusion

Si j’ai bien réussi à expliquer ce qu’est le Tantra, vous avez compris que c’est plus que sexuel. C’est la recherche de la simplicité, du mieux-être, de la détente afin de vivre des expériences de jouissance intense. Intense est faible comme mot lorsque l’on parle de l’extase. Logiquement, si nous n’étions pas tous aussi préoccupé par nos performances, notre passé, nos malaises, nos peurs, nos préjugés, nos croyances… nous serions plus en paix avec nous-même et nous connaitrions probablement déjà ce qu’est l’extase.

Pour ceux qui n’ont pas la patience de passer à travers tout ce processus ou qui ne veulent pas nécessairement adhérer à ce mode de vie mais qui voudraient tout de même avoir une expérience de l’extase, ne serait-ce que de base, il y a possibilité de le faire. Cependant, vous devez tout de même avoir certains acquis, une certaine qualité de détente, de confort avec votre partenaire.

Leave a Reply 1 comment