Augmenter la complicité amoureuse dans votre couple

complicite

Vous aimeriez augmenter la complicité amoureuse dans votre couple mais :

  • Vous avez peur d’être mal compris
  • Vous avez l’impression que vos besoins de sont pas pris en compte
  • Vous ne savez pas comment faire
  • Votre partenaire ne semble pas très réceptif
  • Vous croyez être seul à vivre ce besoin

À peu près tout ce que vous avez envie de faire avec votre sexualité et votre sensualité peut contribuer à augmenter la complicité amoureuse du couple. Cependant, la complicité amoureuse ne peut exister sans complice…

Exemple de complicité amoureuse

Très drôle me direz-vous !! Je m’explique, supposons que vous avez décidé de faire une « surprise party » à un ami. Puisqu’il s’agit de votre idée et de votre besoin de lui faire plaisir, vous avez tout organisé. Vous avez soigneusement pensé à tous les détails et votre excitation est à son comble à la seule pensée de voir sa réaction.

Choisir son complice

Mais, pour mener à bien votre projet, vous avez besoin d’un complice pour qu’il ne se doute de rien. Pour que cela fonctionne, vous avez choisi quelqu’un de CONFIANCE qui saura conserver le secret afin de maintenir l’effet de surprise. Cette personne devra accepter de faire ce que vous lui dicterai afin que tout soit selon vos préparatifs.

Obtenir sa complicité amoureuse

Comment allez-vous faire pour obtenir sa complicité ? Vous allez tout simplement lui EXPOSER votre idée, sans détour et lui demander sa coopération lui expliquant les règles afin de faire de ce projet une réussite.

Comment se fait-il qu’il nous soit alors si difficile de le faire lorsqu’il s’agit de nos besoins affectifs, sensoriels et sexuels ? Vous remarquerez que les craintes que nous avons le plus de difficulté à exprimer se retrouvent comme par hasard dans la catégorie des peurs sexuelles. Ces peurs sont responsables de nos préjugés et tabous et font disparaître la spontanéité, l’énergie et le plaisir. Elles nous empêchent de nous donner totalement dans l’acte sexuel et influence à la baisse la qualité de nos orgasmes.

Le respect

Une complicité amoureuse ne peut exister si le respect n’est pas présent dans la relation. Le terme RESPECT est utilisé à plusieurs sauces mais qu’entend-t-on vraiment par respect ? Je ferai un article sur ce sujet parce que celui-ci en vaut la peine et que le sujet est très vaste. Le respect dont je parle ici est celui de base qui implique que l’on peut faire confiance à l’autre parce que celui-ci considère la relation importante. Il saura conserver vos secrets sans les partager avec le premier venu et ne tentera pas intentionnellement de vous blesser parce qu’il connait vos faiblesses. Lorsque le respect est présent dans la relation, la confiance s’installe et la communication profonde et authentique devient possible. C’est alors que la complicité amoureuse et l’intimité du couple se développe.

S’ouvrir à la confiance

Nous avons tendance à craindre de nous ouvrir à l’autre de peur de décevoir ou que l’on se moque de nous ou tout simplement de peur d’être blessé ou de blesser l’autre. Pourtant, ce n’est pas si vrai que ça ! Si j’avais vraiment peur de blesser l’autre, je ne le critiquerais pas. La critique négative est une des choses qui blesse le plus! Non, si je ne parle pas, c’est parce que inconsciemment c’est moi que je veux épargner. Et oui, se taire, ne rien dire, ne pas exprimer ce qui ne va pas n’est pas épargner l’autre, c’est s’épargner soi-même. C’est s’épargner la peur de ne pas être entendu, la peur de ne pas être reconnu et de ne pas être compris. Le paradoxe c’est que si vous ne prenez pas ce risque, c’est à peu près certain que vous ne serez pas compris. Donc, entre une certitude de ne pas être compris et un risque de ne pas l’être, pourquoi ne pas risquer ? Cacher ses sentiments négatifs les renforce. Les partager dans une atmosphère de sincérité et de confiance dissipe leur pouvoir négatif. Vous avez donc tout à gagner. Tout est une question de choix. Partager ses sentiments profonds développe un lien authentique entre les deux partenaires. L’amour véritable et durable. Un couple doit prendre le risque de se faire mutuellement confiance. Il n’y a rien de plus stimulant, rafraîchissant et excitant que d’être mis devant le choix de la confiance. Et cela, je peux vous en parler en toute connaissance de cause.

Mon choix

Je suis avec mon conjoint depuis 30 ans et je l’aime plus que jamais. La complicité amoureuse que nous avons développée ensemble est très chère à mes yeux. Personnellement, je préfère de loin être moi-même et risquer d’exprimer mes besoins que de les taire. Ainsi, j’ai plus de chance que mes besoins soient satisfaits que l’inverse. De plus, je ne m’attends pas à ce que tous mes besoins exprimés soient satisfaits. Il s’agit d’une demande et toute demande comporte son risque d’obtenir un non ou un oui. Mais c’est le choix que j’ai décidé de faire.

Quelles sont vos peurs ?

Vous devez regarder en vous, trouver vos peurs, les inquiétudes qui vous empêchent de vous sentir en sécurité et détendu en présence de votre partenaire. Pour vous débarrasser de ses peurs, tabous et préjugés, il est impératif de les identifier et de les partager avec votre partenaire. Exprimer ses peurs dans une relation de confiance développe des liens, crée l’intimité et augmente la complicité amoureuse. Sans ces ingrédients indispensables, il ne peut y avoir d’amour véritable et durable. Bien sûr, pour établir un climat de confiance et vous permettre de vivre des moments d’intimités profondes avec votre partenaire, il est essentiel que le respect fasse partie intégrante de votre relation. Puisque l’intimité est l’ouverture de ses propres sentiments à ceux de l’autre. Pour que cela puisse être possible, il doit y avoir une bonne écoute et une bonne communication entre vous. Le respect est primordial à l’abandon dans la confiance.

Verbaliser ouvertement

Une des choses que j’ai bien aimé dans les livres de la trilogie des 50 nuances de Grey c’est le fait qu’il verbalise beaucoup ce qu’il veut, ce qu’il a l’intention de lui faire. Il demande également à ce qu’elle s’exprime clairement sur ses besoins, ses envies, sur ce qu’elle vit.

 

On prend trop souvent pour acquis que l’autre sait ce que l’on veut sans que l’on ait besoin de l’exprimer. Que s’il nous aime vraiment, il devrait le savoir. Il n’y a rien de plus faux. Personne ne peut deviner ou même savoir mieux que nous ce que l’on veut. Il nous appartient de s’en occuper, de l’exprimer et de le faire comprendre.

Mon exemple

Je me souviens d’une époque, dans les débuts de notre mariage, je croyais qu’étant homme, mon conjoint savait ce que mon corps avait besoin. Que faire l’amour et donner du plaisir était quelque chose d’instinctif. Mais plus les semaines avançaient, plus je me sentais frustrée. Il ne me stimulait pas comme je l’aurais voulu et la relation ne se déroulait pas comme je l’espérais.

Il me semblait même que j’exprimais très clairement ce que je n’aimais pas et ce que je voulais. En réalité, même si j’étais convaincu du contraire, je n’avais aucune idée de ce que j’avais besoin, ni de ce que je voulais. J’avais cependant une bonne idée de ce que je ne voulais pas. Mais comment exprimer cela sans blesser l’autre. Le fait est que par mon ignorance et mes fausses croyances, j’attribuais la faute de mes insatisfactions à ses compétences ou devrais-je dire ses incompétences.

J’étais dans l’espoir qu’il réponde à mes attentes et ce même si tout ça n’était pas clair pour moi. Bref, ce n’est que lorsque j’ai réalisé que je prenais pour acquis son instinct et ses connaissances en la matière même s’il n’avait aucune expérience amoureuse autre que moi que la situation a changée. J’ai alors décidé d’arrêter d’être dans l’attente, de goûter le moment présent sans rien en attendre et d’apprécier. Déjà, ce changement d’attitude a fait une bonne différence sur l’appréciation de la stimulation. J’ai cessé de me sentir frustré. De plus, j’ai commencé à prendre la responsabilité de mes besoins. Ce qui veut dire que j’ai expérimenté par moi-même le toucher qui me plaisait et j’ai pris le temps de lui démontrer, lui expliquer en utilisant mes doigts, puis mes doigts sur ses doigts afin de le guider. J’ai commencé à exprimer plus clairement ce que j’appréciais, ce que la stimulation me faisait ressentir, etc. Il a ainsi pu ajuster ses manœuvres à mon besoin.

Au lieu de critiquer comme j’avais pris l’habitude de faire et qui ne réglait rien à la situation. Même pire, cela avait pour effet qu’il se referme et ne se trouve pas à la hauteur de mes attentes. C’était le cas, mais ce n’était pas sa seule responsabilité. J’ai changé mon discours et j’ai commencé à utiliser davantage le JE que le TU. Je n’aime pas quand la pression…, je ressens un inconfort…, j’aimerais que la stimulation soit… tout en utilisant le moins possible le TU. C’est facile de commencer au JE et tourner au TU tout de suite après dans la même phrase. Malheureusement, cela a pour effet d’accuser et cela ne donne jamais des résultats positifs. Par contre, l’utilisation du JE fais que l’autre commence à l’utiliser aussi et cela augmente considérablement la complicité amoureuse parce que la dialogue devient possible.

Fausses croyances

Je me rends bien compte aujourd’hui du non-sens de mes croyances de l’époque, je me demandais ce qui clochait. Je croyais mon homme sans besoin sensuel. Je pensais que je n’avais pas nécessairement trouvé le meilleur des amants. Comment peut-on s’attendre à ce qu’un homme, dans son corps d’homme et ses besoins d’homme sache mieux qu’une femme ce qui la stimule. C’était une aberration en soit. Mais cela reste une croyance partagée par plusieurs encore aujourd’hui. C’est pourquoi, bien s’informer en matière de sexualité, prendre des formations en savoir-faire et savoir-être sexuel est essentiel afin de casser nos fausses croyances. Nous en avons tous, même si nous n’en avons pas nécessairement conscience. Suivre ce genre de formation vous ouvre l’esprit et vous redonne le pouvoir sur vous-même.

Une autre façon très efficace d’augmenter la complicité amoureuse

Une autre façon très efficace d’augmenter la complicité amoureuse est de vivre le moment présent pendant la relation sexuelle. Apprécier l’instant de relation au lieu d’être dans l’anticipation de ce qui pourrait arriver et sortir de la « job » que l’on s’impose à vouloir faire jouir l’autre à tout prix. Ça peut sembler simple mais dans le moment le plus intime d’une relation, soit la relation sexuelle, on est tellement occupé à bien faire les choses qu’on en oublie de les vivre tout simplement. Ce qui fait que malheureusement, on passe à côté de l’essentiel, soit notre présence à l’autre. Ça peut sembler égoïste mais vivre le plaisir du moment présent nous rend réceptif à l’autre.

Exemple 

Un petit exemple très simple qui me vient à l’esprit est lors de nos fréquentations. Nous étions jeunes et inexpérimentés, innocents. Par contre, chacun des moments que nous partagions étaient sincères et toujours respectueux. Je me souviens d’un simple baiser que nous avions échangé lors d’une randonnée à pied au chalet. L’amour, le désir et la passion étaient si présents dans ce baiser qu’il a éjaculé dans son pantalon et j’ai ressenti quelque chose de très similaire à l’orgasme. Pourtant, ce n’était qu’un baiser. Ce moment était si authentique, il était si présent à moi, à lui-même et moi à lui que cela fait partie de mes très bons souvenirs érotiques.

D’ailleurs, l’intensité de l’émotion de la passion ne peut être possible que si l’on vit le moment présent.

Conclusion

Développez une attitude de respect envers vous-même et envers l’autre, cela vous mènera à la confiance et rendra possible la communication authentique qui ouvre toute grande la porte à la complicité et l’intimité dans un couple. Apprenez à vous exprimer davantage et plus souvent. Dites ce que vous ressentez, ce que vous aimeriez et restez positif. Évitez la critique lorsque vous vous exprimez et aimez-vous.

Laisse-moi un commentaire

Je t’invite à me laisser un commentaire sous cet article si tu as des questions ou que tu aimerais des précisions sur certains sujets. Sois certain que je vais lire chacun des commentaires et tenter de répondre soit personnellement ou lors de prochains articles.

J’offre également plusieurs suggestions via diverses vidéos et écrits. Tu les trouveras facilement si t’abonnant à ma chaîne YouTube et ma page facebook.

Tu veux être informé des prochaines articles, mets simplement ton prénom et ton courriel dans les cases à droite et abonne-toi à ma liste. Merci!

Leave a Reply 1 comment